L'Autogire

L'autogire drôle de bête :

Sur un autogire ultra-léger la sustentation est générée par une voilure tournante.
Ce qui le différencie de l'hélicoptère, c'est le fait que le moteur entraîne uniquement l'hélice de propulsion située à l'arrière.
Le rotor tourne librement, il est entraîné par le vent relatif, et non par le moteur.
Le pilotage s'effectue par des gouvernes aérodynamiques.

magni gyro autogire mono place

 L'autogire répond aux conditions techniques suivantes :

U.L.M. de classe 4 - Monomoteur :
La puissance maximale continue est inférieure ou égale à
60 kW (81 CV) pour les monoplaces et à 80 kW (109 CV) pour les biplaces;
La puissance maximale est inférieure à 75 kW (102 CV) pour un monoplace et à 90 kW (122 CV) pour un biplace.
La masse maximale est inférieure ou égale à 300 kg pour les monoplaces et à 450 kg pour les biplaces.
La charge rotorique à la masse maximale est comprise entre 4,5 et 12kg/m2.

 autogire drole de bete

 

L'autogire une machine à part :

D'une maniabilité exceptionnelle, du pur plaisir avec une plage de vitesse s'étendant de 20 à 150 km/h.

rotor flight dynamics autogire biplace

 

Construisez votre Autogyres (exemples de plans d'Autogyres)

 

http://fr.wikipedia.org/wiki/Autogire

evolution.jpg