Mécanique ULM Quelle essence, Quelle huile, Serrage moteur, Bougies :



Quelle essence pour votre ULM, SP95, SP98 ou super + additifs ?

La présence de plomb dans le carburant (remplacé aujourd'hui par des additifs au potassium, au sodium, au phosphore, ou au mangananèse) comportait deux effets positifs :
l'augmentation de l'indice d'octane (permettant d'avoir de la puissance et des taux de compression élevés avec un auto-allumage raisonnable),
et accessoirement, la protection des sièges et guides des soupapes d'admission.

Le carburant au plomb n'avait aucun intérêt pour les moteurs deux temps.

La suppression du plomb dans la formule des carburants ne date pas d'hier.
En Allemagne, le plombé a disparu en 1997 alors que les japonais, thaïlandais et américains en sont privés depuis vingt ans. Le plomb était polluant, mais surtout il détruisait les pots catalytiques, ce qui amena à le bannir en France à partir de janvier 2000.

Mais l'essence sans plomb n'est néanmoins pas aussi inoffensive que cela.
Elle contient du benzène (cancérigène) dans une proportion bien supérieure à la plombée.
En plus, elle est fort agressive vis-à-vis des anciens réservoirs et durites d'essences.
Il faudra donc envisager le remplacement des durites essences, joints de cuve de carburateur, etc., par des gommes modernes.
Le sans plomb, et tout particulièrement le 98 aux composants oxygénés, est destructeur pour les vieux caoutchoucs.
Vérifier que votre réservoir ne montre aucune sensibilité au benzène. Certains réservoirs en plastique ou en fibre de verre peuvent ne pas supporter cet additif.
Pour vous assurer de la réaction de votre réservoir, faire couler un peu d'essence sur ce dernier.
Si vous constatez qu'il devient collant ou poisseux MEFIANCE !
Pendant quelque temps rester vigilant sur les réservoirs et les Durites.

- Volez au Sans Plomb 95 (SP95), moins corrosif, si vous avez le choix. Il fonctionne bien avec tous les modèles 2 temps et sur les 4 temps de moins de 20 ans (ROTAX 912, BMW 1100, HKS 700e, JABIRU, VERNER, etc...).

- Le Sans Plomb 98 (SP98) est surtout disponible en France, c'est une sorte « d'exception culturelle » franco-française . Il est adapté aux moteur ayant un très fort taux de compression qui avoisine ou dépasse 10 :1 (des additifs très volatils méthanol et éthanol, sont ajouté comme anti-détonnant). En effet dans ces moteurs, le 95 s'enflamme de lui-même par auto-allumage, reconnaissable aux cliquetis métalliques émis par le moteur.
Mais le 98 présente des inconvénients :
Il ne supporte pas le stockage. Avec le temps, les composants se dissocient les uns des autres. Une machine remisée durant un mois est alors impossible à démarrer.
Vous pouvez constater aussi une légère augmentation des températures de l'ordre de 20°C environ. Dans ces valeurs ne vous inquiétez pas, tout est normal. Mais attention si le moteur est réglé très pauvre en essence, le 98 génère des températures de fonctionnement trop élevées. Avec, à la clef, au mieux un claquage de bougie, au pire un serrage moteur ! L'effet est identique sur les machines équipées d'une ligne d'échappement ou d'un filtre à air "libéré". Dans les deux cas, le diamètre des gicleurs d'essence devra être plus gros.
Seuls les modèles à injection ne connaissent pas ce souci : leur pompe à essence brasse le précieux combustible avant chaque mise en route. De plus, les moteurs conçus pour fonctionner au 98 tiennent compte de sa richesse en oxygène.
En clair, mieux vaut donc utiliser le 95.

- Essence + additifs pour les 4 temps de plus de 20 ans (Moteurs dérivés de : VW, Citroën, Limbach, JPX, etc. l'idéal est quand même d'aller voir chez les constructeurs pour s'en assurer).

Contrôle du circuit carburant :

La présence d'impuretés dans l'essence est la principale cause de pannes. Pour éviter ces impuretés il faut agir à la source, car une fois dans votre réservoir le risque est accru.

Mécanique ULM Quelle essence en ULM, Quelle huile en ULM, Serrage moteur en ULM :